Votre Voyage

1

L'Australie en quelques mots …

Géographie


L’Australie (Commonwealth of Australia) est aussi appelée l’île continent en raison de sa grande superficie : plus de 7 millions de km2, 14 fois la France. Elle est en fait la plus grande île du monde.

Cet immense pays est divisé en 6 Etats (Nouvelle Galles du Sud, Victoria, Queensland, Australie méridionale, Australie Occidentale et Tasmanie) et 2 territoires (le Territoire du Nord et Canberra). Il regroupe plus de 20 millions d’habitants, qui sont situés principalement le long des côtes.
La Grande Barrière de Corail, située le long de la côte nord-est, est le plus grand récif coralien du monde, il s’étend sur plus de 2000 kilomètres.

La Cordillère australienne, qui est la chaine de montagne la plus importante du continent, longe toute la côte est. Elle s’étend de la pointe nord-est du Queensland au-dessus de Cairns, le long de la côte jusqu'avant Melbourne. Cette chaine est une barrière naturelle importante, avec le sommet le plus haut culminant à 2745 mètres. Le reste du territoire est plat, avec une altitude moyenne de 300 mètres.





 
aborigene-art

Aborigene-people


 
OZ-Maps---states



Un petit bout d’histoire …


Les premiers habitants de l’Australie sont les aborigènes, présents sur le sol rouge depuis plus de 50.000 ans. Au 18ième siècle, on décompte 250 tribus soit 350.000 personnes. Chaque tribu avait sa langue, ses lois et ses frontières. Les aborigènes représentent la plus ancienne culture existante sur Terre.

Depuis plusieurs siècles, les Européens ont connaissance d’une immense terre, d’un nouveau continent, mais ce n’est qu’à partir du 17ième siècle que les premiers marins et explorateurs européens vont découvrir les côtes de ce grand pays et se l’approprier. En 1770 James Cook prend possission du continent au nom de la Couronne Britannique.

En 1788, la colonisation de l’Australie par la Grande-Bretagne commence par la fondation d’un camp pénitentiaire à Sydney. L’Australian Day (la fête nationale en Australie, qui a lieu chaque année à la date du 26 Janvier) fait d’ailleurs référence à l’arrivée du capitaine Arthur Phillip, venu avec des prisonniers pour construire l’établissement pénitencier. L’Australie était le lieu où les prisonniers du Royaume-Uni étaient envoyés pour purger leur peine.
Au début du 19eme siècle, ce continent purgatoire devient aussi une nouvelle base de peuplement civil. Au fur et à mesure de l’expansion géographique, de nouveaux Etats apparaissent (Victoria, Queensland, ...)

La population aborigène, estimée à l’arrivée des Européens à 350.000 personnes, décline rapidement au cours des 150 ans qui suivent la colonisation. Bien que les relations entre colons et colonisés se passent relativement bien, c’est à cause des maladies venues d’Europe, de l’alcool et des déplacements, des séparations et des changements de mode de vie, que les aborigènes commencent à disparaître. Aucun traité n’a d’ailleurs été signé entre les aborigènes et les colons. De nos jours, beaucoup parlent d’une « invasion » pour qualifier la colonisation de l’Australie.

Les années 1850 connaissent en Australie aussi la ruée vers l’or. Le pays et les habitants s’enrichissent, et de plus en plus de monde fait le voyage pour découvrir ce nouvel eldorado. L’Australie gagne la réputation d’être un pays idéal pour les travailleurs : les Australiens ont le premier gouvernement travailliste élu, ils créent le principe des retraites pour les personnes âgées, les salaires minimum pour les ouvriers,…
Au début du 20ième siècle, les différentes colonies australiennes négocient la création d'un Etat fédéral, le 1er janvier 1901.

Lors de la Grande Dépression des années 1930, l’économie australienne est fortement touchée. Il en résulte une grande période de chômage et de misère. L’Australie vit fortement sur l’exportation et est directement touchée par les problèmes économiques européens.